L’importance du dépannage des moteurs électriques avec des caméras infrarouges

Les imageurs thermiques ou les caméras infrarouges détectent avec précision les problèmes dans les moteurs électriques sans les arrêter. La technologie infrarouge aide également à la maintenance préventive dans les unités de production d’électricité, les usines commerciales et de fabrication en surveillant les conditions de l’équipement. Vous pouvez capturer des images thermiques des températures de surface apparentes pour évaluer les conditions de fonctionnement du moteur à l’aide de caméras infrarouges. Vous pouvez éviter les dysfonctionnements inattendus dans les systèmes critiques de votre usine en conservant des enregistrements précis de l’état dans lequel les moteurs fonctionnent.

Pour faire simple, si vous connaissez l’état de fonctionnement des moteurs électriques, vous pouvez effectuer la maintenance préventive à temps et éviter la spirale des coûts qui peuvent résulter de perturbations de la production dues à un équipement défectueux.

Lisez la suite alors que nous soulignons l’importance d’utiliser des caméras infrarouges pour résoudre les problèmes liés aux moteurs électriques. Ce sont également des conseils pratiques sur la façon d’effectuer des inspections adéquates.

Construire des profils de signature thermique de moteur

Assurez-vous que les moteurs fonctionnent dans des conditions normales de fonctionnement lorsque vous effectuez les essais. Vous devez capturer des images de qualité dans de telles conditions. De cette façon, vous serez en mesure de déduire les mesures de base des structures de composants dans un moteur. Vous devriez avoir des images du moteur, de l’accouplement de l’arbre, du moteur et des roulements de l’arbre, qui comprennent tous les composants critiques d’un moteur électrique. Un problème n’apparaîtra pas très en évidence lorsque vous travaillez avec de faibles charges électriques. Cependant, la température augmente à mesure que la charge augmente, et s’il y a un problème, les différences de température seront plus importantes à des températures plus élevées. L’utilisation de caméras infrarouges permet donc également d’anticiper les problèmes critiques et de prendre les précautions nécessaires.

Il permet de noter les informations de modèle et les points chauds.

Il serait utile que vous ayez la température normale de fonctionnement mentionnée sur la plaque signalétique du moteur. Un imageur thermique ne peut pas voir l’intérieur du moteur, mais la température sur la surface indique la température intérieure. Les enroulements se détériorent très rapidement si le moteur surchauffe. Chaque augmentation de 50 degrés Fahrenheit au-dessus de la température de fonctionnement standard réduit la durée de vie d’enroulement du moteur de 50% même si le moteur ne surchauffe que temporairement. Une lecture de température anormalement élevée au milieu d’un boîtier moteur peut être capturée dans une caméra thermique. L’image infrarouge vous indique le point à haute température, qu’il s’agisse des enroulements, des accouplements ou des roulements. L’imagerie thermique vous aide donc à lire des températures anormalement élevées et à prendre des mesures correctives pour améliorer les performances de la machine.

Identification des trois causes principales des régimes thermiques anormaux

Comme une connexion ou un contact d’interrupteur, les taches de haute résistance apparaissent les plus chaudes à la surface. Les parties sous-dimensionnées / surchargées du circuit peuvent montrer des déséquilibres de charge dans une chaleur égale tout au long de la phase ou simplement une partie du circuit. Les déséquilibres harmoniques apparaissent sous la forme d’un motif similaire. Un conducteur entièrement chaud indique qu’il est surchargé ou sous-dimensionné. Vous devrez vérifier l’évaluation et la charge réelle pour localiser la cause. Si un composant semble plus froid, c’est une indication de son dysfonctionnement. Un fusible soufflé en est l’exemple le plus courant. L’imagerie thermique en vous aidant à identifier de telles conditions monophasantes peut vous aider à prévenir des dommages moteurs coûteux.

Il permet de créer des itinéraires d’inspection réguliers et de comparer les images

Nous vous recommandons de prendre des images thermiques de toutes les combinaisons moteur/ entraînement critiques et de créer un régime d’inspection régulier. Ces images doivent être prises dans des conditions de fonctionnement identiques pour des comparaisons similaires. En outre, vous devez comparer les images de base avec les images que vous avez actuellement prises. Cela vous aidera à localiser les points chauds inhabituels et à vérifier si les réparations effectuées ont réussi. Enfin, vous pouvez préparer un catalogue pour votre rapport car un imageur thermique peut transférer des images dans un logiciel en appuyant sur un doigt.

Il aide à localiser les «alertes rouges»

L’équipement qui pose un risque pour la sécurité des travailleurs devrait se voir accorder la plus haute priorité. La plaque signalétique de tous les moteurs a la température de fonctionnement maximale mentionnée dessus. Il indique l’augmentation maximale de la température au-dessus de l’air ambiant qui peut être acceptée. Notez que les moteurs ne peuvent pas fonctionner à des températures ambiantes supérieures à 40 degrés centigrades. Chaque montée de 10 degrés centigrades réduit la durée de vie du moteur de moitié. Ainsi, l’imagerie thermique par la surveillance de la température de la machine améliore les normes de sécurité.

Évitez le coût élevé d’une défaillance

Vous devez savoir à quel point les enjeux sont élevés. Vous pouvez effectuer une analyse basée sur le coût du moteur, la durée moyenne d’une ligne étant en panne en raison d’une panne de moteur, la main-d’œuvre dont vous aurez besoin pour changer un moteur, etc. La perte de productivité causée par les temps d’arrêt varie d’une industrie à l’autre. Par exemple, le coût de production perdu d’une machine à papier peut être de 3000 $ toutes les heures, tandis que le même coût dans l’industrie de la coulée d’acier peut atteindre 1000 $ la minute. Les incitations financières sont donc une raison suffisante pour effectuer des inspections régulières par imagerie thermique. Par conséquent, des tests réguliers avec imagerie infrarouge permettent d’éviter des coûts de défaillance élevés en identifiant à l’avance les problèmes de coût élevé.

L’imagerie thermique aide à planifier les mesures de suivi en cas de surchauffe

  • Vous pouvez arrêter brièvement la production sans entraver le processus global de l’usine et effectuer un nettoyage en profondeur des grilles d’admission d’air. Prévoyez un régime régulier pour nettoyer les moteurs.
  • Sans trop affecter la production, dé-évaluez le moteur après avoir adhéré aux normes NEMA. Faites remplacer le moteur dès que vous le pouvez.
  • L’imagerie thermique peut vous aider à juger quand un roulement est surchauffé. Cela nécessite la lubrification ou le remplacement du roulement. L’imagerie thermique vous aide donc à prendre des mesures correctives avant que les choses ne dégénèrent en un gros problème.

Conclusion

Le dépannage des moteurs électriques avec des caméras thermiques présentent de nombreux avantages. Il vous aide à améliorer les normes de sécurité en localisant l’équipement qui nécessite des réparations critiques. Des tests réguliers peuvent aider à prévenir les incidents critiques comme les incendies qui peuvent causer des pertes de vie. Une maintenance préventive efficace vous aide également à éviter les temps d’arrêt de production, ce qui entraîne des dépassements de coûts massifs. Vous pouvez également augmenter la productivité du travail avec un équipement bien entretenu. L’imagerie thermique peut aider à résoudre les problèmes dans les moteurs électriques assurant le bon fonctionnement des unités de production.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués

error: Content is protected !!