Inspection infrarouge des panneaux électriques : comprendre les différences entre les points chauds et froids

L’imagerie thermique est utilisée pendant le processus d’inspection électrique infrarouge, qui est une technique qui permet de découvrir des anomalies ou des points chauds d’incendie derrière les murs et dans d’autres endroits où vous n’avez pas de visuel. Une fois que vous aurez identifié ces risques potentiels d’incendie, vous serez en mesure de prendre les mesures appropriées pour y remédier et ainsi réduire les risques d’incendie à l’intérieur de la structure.

La température d’un objet est le principal facteur déterminant la force de ses émissions de rayonnement infrarouge. Cet aspect de la thermographie infrarouge remplit de nombreuses fonctions, notamment en tant qu’indicateur de santé dans les applications médicales, signe de dysfonctionnement dans la maintenance mécanique et électrique, ou indicateur de perte de chaleur dans les structures.

Qu’entend-on par « infrarouge » ?

Nos yeux sont des détecteurs très réglés, avec des rétines sensibles au rayonnement électromagnétique dans le spectre de la lumière visible. Certaines formes de rayonnement électromagnétique, comme l’infrarouge, sont invisibles à la vue humaine.

La partie infrarouge du spectre électromagnétique est située entre les parties visible et micro-ondes. La chaleur ou le rayonnement thermique est la cause la plus fréquente de la lumière infrarouge. Le spectre infrarouge est le spectre de rayonnement émis par tous les objets dont la température est supérieure au zéro absolu (-273,15 degrés Celsius, ou 0 Kelvin). Même des choses comme les glaçons, que nous considérons généralement comme très froids, émettent un rayonnement infrarouge.

La caméra thermographique

Un détecteur infrarouge reçoit l’énergie infrarouge qui a été focalisée par l’optique. Les informations sont transmises du détecteur à l’électronique du capteur afin d’être traitées. Le détecteur envoie des données à l’électronique, qui traite les informations et produit une image qui peut être visualisée sur un écran vidéo normal ou un écran LCD.

La pratique de la thermographie infrarouge implique la conversion habile d’une image infrarouge en une image radiométrique, à partir de laquelle des lectures de température peuvent être prises. Ainsi, l’image radiométrique a des lectures de température pour chacun de ses pixels.

Les caméras infrarouges peuvent détecter la chaleur. Lorsque quelque chose est chauffé, il émet un éclat qui le fait paraître brillant même lorsqu’il fait très chaud. La couleur des choses chaudes est jaune vif et orange lorsqu’elles sont vues en infrarouge. Les choses plus froides, comme un glaçon, sont souvent indiquées par des bleus et des violets.

Qu’est-ce que la thermographie?

À l’aide d’une caméra infrarouge, la thermographie évalue l’état d’un système en fonction de sa température en capturant des images des propriétés thermiques de l’objet ou du système.

Les connexions d’une sous-station peuvent être inspectées par thermographie infrarouge pour garantir une transmission de puissance fiable. Dans la plupart des cas, une augmentation de la résistance au flux d’électricité entraînera une augmentation proportionnelle de la quantité de chaleur.

La microélectronique peut également bénéficier de la compréhension de la corrélation entre la chaleur et la résistance électrique, par exemple lors de tests de courts-circuits imprimés qui pourraient réduire la durée de vie opérationnelle d’un ordinateur portable. La thermographie peut également être utilisée dans des situations telles que:

1. Utiliser la présence de plaques froides pour localiser l’isolant découvert dans une structure.
2. Garder un œil sur la hausse des températures dans les machines tournantes provoquée par le frottement d’une défaillance potentielle des roulements.
3. Vérifier la présence d’eau en observant comment la chaleur se déplace dans une aile d’avion.

Avantages de la thermographie infrarouge

De nombreux avantages viennent avec l’utilisation de la thermographie infrarouge.

1. Sécurité par des tests sans contact
2. Comparaison visuelle facile à l’aide de l’imagerie thermique bidimensionnelle
3. Numérisation en temps réel à un rythme élevé
4. Procédure d’essai efficace et sans risque
5. Sans invasion et sans destruction

La thermographie identifie les taches électriques

En utilisant la technologie infrarouge, les problèmes avec les connexions électriques et les pièces peuvent être localisés. La défaillance d’un composant peut entraîner des dommages aux composants, des risques pour la sécurité et une perte de productivité, qui peuvent tous être évités à l’aide de la thermographie infrarouge, qui localise les points chauds (produits par une résistance plus élevée) afin que les problèmes puissent être résolus avant qu’un composant ne tombe en panne.

L’infrarouge est le meilleur instrument de diagnostic qui est maintenant disponible pour découvrir ces connexions chaudes dans les premiers stades de la dégénérescence. Cela est dû au fait que l’augmentation du chauffage est une indication de défaillance. Voici quelques-unes des raisons pour lesquelles les points chauds et les points froids sont différenciés les uns des autres:

Rôle de l’environnement

Les températures de l’environnement environnant peuvent avoir un impact significatif sur les lectures de température. En revanche, les basses températures ambiantes peuvent refroidir les points chauds à une température inférieure à un seuil préalablement défini, masquant ainsi la présence des points chauds.

Il va sans dire que l’ensoleillement direct peut également avoir un impact important; Néanmoins, la lumière directe du soleil et les ombres peuvent continuer à avoir un effet sur le modèle thermique d’une surface pendant un certain temps après que l’exposition de la surface à la lumière du soleil a cessé. Ces motifs créés par la lumière du soleil ne doivent pas être confondus avec ceux créés par le transfert de chaleur. Le vent est un autre aspect de la météo qui doit être pris en compte. Les flux d’air refroidissent le matériau de surface, minimisant les disparités de température entre les endroits chauds et froids.

La pluie est un autre aspect évident qui peut rendre les inspections thermiques inutiles car elle abaisse la température du matériau de surface. Il est toujours possible que la surface se refroidisse en raison de l’évaporation longtemps après l’arrêt de la pluie.

Ventilation mécanique et chauffage

Même à l’intérieur des bâtiments, les températures de surface peuvent être affectées par des facteurs provenant de l’extérieur. La température de surface d’un objet peut être affectée à la fois par la température ambiante et par toute régulation climatique en place.

Les écarts de température causés par les systèmes de chauffage peuvent conduire à des modèles thermiques trompeurs. Les systèmes de climatisation et de ventilation qui soufflent de l’air frais sur un système chauffé peuvent avoir l’effet inverse, masquant les défauts de surface en abaissant la température de l’air ambiant tout en gardant les composants intérieurs bien au chaud.

L’utilisation d’une caméra infrarouge est un excellent moyen de détecter les changements de température inattendus dans diverses pièces ou matériaux, ce qui peut indiquer un problème. Que vous recherchiez des points chauds ou froids, la température de surface apparente d’un composant ou d’une zone cible, ou des alarmes de couleur et des marqueurs ponctuels définis par l’utilisateur, les caméras infrarouges dotées de systèmes de mise au point supérieurs, la technologie IR-Fusion et les alarmes de couleur vous aident à détecter rapidement les problèmes.

Contactez-nous
error: Content is protected !!