La thermographie infrarouge comme indicateur de perte de chaleur

Il a été question d’identifier et de localiser les fuites d’air et d’évaluer le rendement de l’isolation. La thermographie est de plus en plus utilisée de nos jours comme un outil de diagnostic efficace et les résultats ont été prometteurs. La technique de la thermographie combine la photographie et la détection infrarouge. Nous mesurons les températures de surface apparentes directement avec la détection infrarouge. Les caméras infrarouges sont utilisées pour capturer des informations thermiques sous la forme d’images appelées thermogrammes. Si elle reçoit une formation appropriée, une personne peut lire les thermogrammes pour localiser les lacunes dans l’isolation et les fuites d’air qui se révèlent sous forme de perte de chaleur.

Les informations recueillies nous guident efficacement pour effectuer les réparations nécessaires et évaluer la qualité de ces réparations.

Avec l’augmentation constante et rapide des coûts du carburant, l’identification des pertes d’énergie est devenue plus importante que jamais. Les imperfections dans l’installation de l’isolation, les fenêtres et les portes étant montées en vrac, les tuyaux de vapeur ayant des fuites et les toits et les murs qui fuient de l’air doivent être identifiés sans délai pour éviter une forte augmentation des factures d’énergie. Une étanchéité adéquate des fuites d’air dans les toits et les murs et le remplacement rapide d’une isolation insuffisante nécessitent une attention appropriée. Tout cela est indiqué par la perte de chaleur capturée par thermographie. Examinons la thermographie pour localiser la perte de chaleur plus en détail.

Comment fonctionne la thermographie

Des vidéos infrarouges et des images fixes sont utilisées en thermographie pour mesurer les températures de surface. Ces outils aident à repérer la lumière présente dans le spectre thermique. Les images enregistrent les variations de température sur une surface causées par la perte de chaleur où le blanc indique les régions chaudes et le noir indique les régions plus froides. Lorsque ces images montrent une perte de chaleur, elles indiquent à l’auditeur où des réparations sont nécessaires. La thermographie est également un outil efficace de contrôle de la qualité en nous indiquant si l’isolation a été faite correctement ou s’il y a des défauts dans la construction provoquant des fuites d’air.

Les inspections thermographiques peuvent être à la fois des relevés intérieurs et extérieurs. En fonction des conditions météorologiques, l’auditeur énergétique décide quelle méthode est susceptible de donner les meilleurs résultats. Comme l’air chaud qui s’échappe de la construction ne se déplace pas nécessairement en ligne droite, les balayages intérieurs sont effectués plus fréquemment. Avec de l’air qui ne bouge pas en ligne droite, une perte de chaleur que vous détectez dans une certaine zone du mur à l’extérieur peut se produire dans une autre zone à l’intérieur. Encore une fois, la détection des différences de température qui apparaissent sur la surface extérieure d’un bâtiment est plus difficile lorsque le temps est venteux. Étant donné que le mouvement de l’air est réduit à l’intérieur du bâtiment, les inspections intérieures sont plus courantes et plus précises.

Les auditeurs énergétiques peuvent vérifier l’efficacité de l’isolation. Avec les thermogrammes, un auditeur peut décider où l’isolation du bâtiment est nécessaire et où elle ne l’est pas. L’isolation humide fait que la chaleur conduit plus rapidement que l’isolation sèche. Par conséquent, les fuites dans les toits peuvent être détectées par thermographie.

L’inspection infrarouge est pratique même lorsque vous achetez une nouvelle propriété, car il peut y avoir des problèmes dans leurs enveloppes thermiques. Vous pouvez faire de l’inspection infrarouge un must par le biais d’une clause du contrat. Les rapports obtenus peuvent être utiles comme preuve dans les procédures judiciaires en cas de litige.

Les types d’appareils infrarouges utilisés

Lors d’une inspection sur place, vous pouvez trouver l’auditeur d’énergie utilisant différents types d’appareils pour la détection infrarouge. Le plus simple à utiliser est le radiomètre ponctuel qui mesure la perte de chaleur à un certain endroit à un moment donné grâce à une simple lecture de compteur. L’auditeur utilise l’appareil pour scanner une zone et note les différences de température qui indiquent une perte de chaleur.

Les scanners de ligne thermique révèlent les températures rayonnantes capturées le long d’une ligne. Le thermogramme est une représentation de la ligne superposée à une image de la zone scannée. Le processus présente des différences de température le long de la ligne qui a été testée.

Nous arrivons maintenant à l’appareil le plus précis utilisé dans l’inspection infrarouge. C’est une caméra thermique. Ces caméras produisent les résultats les plus précis sous la forme d’images thermiques en 2 dimensions d’une zone qui révèle une perte de chaleur. Les images sont dans des couleurs séparées allant du blanc qui indique les taches chaudes au noir, une indication des régions chaudes. Vous devez garder à l’esprit que les radiomètres ponctuels et les scanners de ligne thermique ne sont pas tout à fait capables de vous donner tous les détails nécessaires pour vous aider à évaluer en profondeur l’efficacité énergétique de votre propriété. Les films infrarouges utilisés par un appareil photo conventionnel ne capturent pas correctement les pertes de chaleur car ils ne sont pas assez sensibles.

Comment se préparer aux inspections infrarouges

Avant de se préparer à un balayage thermique à l’intérieur de la propriété, certaines mesures sont nécessaires pour obtenir des résultats précis. Vous devrez peut-être déplacer certains meubles loin des murs et enlever les rideaux. Les images thermographiques sont les plus précises lorsque la différence de température est importante – au moins 20 ° F ou 14 ° C, entre l’air à l’intérieur et à l’extérieur de la propriété. Les inspections thermographiques sont généralement effectuées en hiver dans les États du nord. Cependant, vous devrez garder les climatiseurs allumés dans les États du sud où les scans sont effectués en été quand il fait chaud.

En raison d’un phénomène appelé «charge thermique», vous devrez peut-être créer une différence de température spécifique entre l’intérieur et l’extérieur, puis la maintenir jusqu’à quatre heures avant le test. Vous devrez donc faire fonctionner le climatiseur dans les régions chaudes et le chauffage central dans les régions fraîches. Vous devrez confirmer avec l’auditeur si cela sera nécessaire avant le début du test.

Conclusion

La thermographie infrarouge est donc non seulement précise dans la détection des pertes de chaleur, mais elle est également rapide, propre et sûre. C’est un outil efficace de contrôle non destructif qui le rend encore plus pratique car il élimine le besoin de tout démantèlement ou démolition. La thermographie est de plus en plus utilisée dans divers domaines. Son utilisation intensive dans la détection des pertes de chaleur a permis d’évaluer l’efficacité des travaux d’isolation dans les propriétés en indiquant aux propriétaires et aux auditeurs où des mesures correctives sont nécessaires. La thermographie infrarouge nous indique également l’efficacité d’une telle action corrective. Les avantages de la thermographie infrarouge sont nombreux et si elle est effectuée dans des conditions idéales, ils sont très précis pour repérer les pertes de chaleur qui indiquent une fuite d’air.

Contactez-nous