Méthode thermographique d’inspection de l’équipement électrique

L’équipement électrique développe l’usure après une utilisation prolongée. Comme ils transportent une lourde charge à l’ensemble de l’installation, ils subissent généralement des dommages après une certaine période. Une installation électrique comprend des composants électriques, des pièces, des circuits, un appareillage de commutation, un fusible et un câblage.

La thermographie infrarouge vous aide à identifier les problèmes de chauffage, la surcharge et de nombreux autres problèmes majeurs en une seule fois. Il s’agit d’une méthode de maintenance préventive utilisée pour détecter les défauts avant qu’ils ne causent d’autres dommages à l’équipement électrique.

L’inspection thermographique présente des avantages multiples, notamment la minimisation de l’incidence d’un incendie électrique, les temps d’arrêt et les frais d’entretien coûteux. D’autres avantages incluent la localisation de l’isolation endommagée en toute sécurité, la connectivité électrique lâche et la distribution électrique inégale.

Comment fonctionne l’inspection thermographique / infrarouge?

La science de l’inspection thermographique dépend de la chaleur émise par les surfaces électriques. Les caméras infrarouges détectent la variation de température tout en affichant les mesures à l’écran. Ces lectures sont démontrées sous la forme d’images colorées que des professionnels experts analysent pour identifier les domaines de préoccupation.

À partir de ces lectures, l’inspecteur en thermographie évalue l’état thermique des systèmes électriques. Bien que de nombreux professionnels aiment utiliser d’autres outils pour inspecter un système électrique, récemment, l’inspection thermographique est préférée. La raison de l’utilisation de caméras infrarouges est qu’il s’agit d’une méthode d’inspection sans contact et offre des lectures précises.

Pourquoi l’inspection thermographique de l’équipement électrique est-elle importante?

Le balayage de l’équipement électrique à l’intermédiaire de caméras infrarouges est une méthode efficace, efficiente et peu coûteuse pour identifier rapidement les problèmes électriques. L’inspection thermographique doit être effectuée sous la direction d’experts professionnels. Cette méthode d’inspection est entièrement sûre et non invasive.

Le plus grand pro du balayage thermographique est qu’il s’agit d’une méthode sans contact pour détecter les changements de température dans les systèmes électriques. Il vous donne la possibilité d’inspecter les installations électriques même lorsqu’elles fonctionnent à pleine capacité. Les électriciens ou les thermographes peuvent effectuer la tâche à distance de sécurité sans compromettre leur sécurité.

De plus, une inspection thermographique fournit des résultats précis, ce qui aide à identifier les composants défectueux, évitant ainsi à l’équipement ou au système électrique d’autres dommages. L’inspection avec d’autres méthodes ou outils entraîne des temps d’arrêt et l’arrêt de la production, ce qui entraîne des pertes financières substantielles pour l’entreprise. Prendre l’aide du balayage thermographique est un excellent moyen de mettre en œuvre une maintenance prédictive tout en réduisant les charges électriques lourdes.

Le processus de thermographie consiste à capturer les images de distribution de chaleur émises par les surfaces électriques. Les caméras infrarouges capturent les images de distribution de chaleur tout en affichant les zones connaissant des problèmes électriques. Les images thermographiques dépendent de la lecture basée sur les rayonnements infrarouges émis par les objets électriques. C’est pourquoi vous devez observer les composants électriques qui affichent des températures élevées. Puisque cela pourrait indiquer que ces pièces ont plus de résistance, de puissance et ont donc besoin d’une attention immédiate. Il est encore préférable de remplacer ou de réparer les pièces défectueuses indiquées par les images thermiques.

Les scanners thermographiques sont des outils simples mais efficaces pour capturer les températures élevées et la chaleur fluctuante dans les systèmes électriques. Ces images sont ensuite montrées sur l’écran des caméras infrarouges, indiquant les surfaces chaudes et froides. Sur la base du rapport d’analyse, les composants rencontrant des problèmes électriques sont remplacés ou réparés.

Étapes impliquées pendant la méthode de thermographie de balayage des équipements électriques

Les panneaux électriques et l’appareillage de commutation sont la bouée de sauvetage de chaque propriété commerciale et résidentielle. On ne peut pas penser à un bâtiment fonctionnel (résidentiel et commercial) sans installer un système électrique approprié. Cependant, la défaillance de l’équipement électrique des systèmes peut entraîner des inconvénients importants. En plus de perturber la production, une défaillance des systèmes électriques ou des équipements entraîne des pertes financières substantielles.

Le balayage thermique est un outil efficace pour localiser le problème pendant les étapes initiales de manière proactive. La détection précoce facilite la maintenance préventive et vous pouvez facilement remplacer ou réparer les composants défectueux. Les méthodes d’inspection conventionnelles entraînent des temps d’arrêt plus importants, qui peuvent être surmontés en utilisant l’imagerie thermique. Comme il est basé sur le principe de la détection de la température ou de l’anomalie thermique, le balayage thermique est le moyen le plus efficace et le plus sûr de détecter les défauts dans les systèmes ou composants électriques. L’augmentation des températures dans les pièces électriques pourrait indiquer un mauvais fonctionnement ou une mauvaise distribution de la température dans le système.

Plusieurs facteurs conduisent à la défaillance ou à la dégradation de l’équipement électrique, et certains des plus courants incluent le câblage lâche, le fusible défectueux ou même de vieilles pièces électriques. Le changement de modèle de chaleur est le seul moyen d’analyser si un composant électrique particulier connaît une surchauffe ou une fuite de chaleur. Cela aide à évaluer le problème et à trouver une solution appropriée.

Comment un thermographe professionnel inspecte-t-il l’équipement électrique?

Les thermographes professionnels sont qualifiés et formés pour manipuler des outils et des équipements thermographiques sophistiqués. De plus, ils ont une compétence en logiciels informatiques utilisés pour mesurer et analyser les états thermiques des objets électriques.

Les thermographes possèdent des connaissances adéquates pour entreprendre des inspections thermographiques complexes de bâtiments résidentiels, commerciaux et industriels. Ils sont également équipés pour faire face aux problèmes électriques rencontrés dans les propriétés telles que les écoles, les collèges, les postes de santé, les hôpitaux, les installations de fabrication, les sous-stations, etc.

Habituellement, les thermographes utilisent une caméra infrarouge ou thermique pour effectuer la thermographie dans les systèmes électriques. Au cours de la tâche, ils placeront ces caméras sur la surface des zones problématiques ou des composants rencontrant des problèmes de surchauffe. Les caméras infrarouges capturent plusieurs images et les analysent pour les différences de température tout en identifiant les composants qui nécessitent une attention immédiate.

L’analyse d’images infrarouges implique l’alimentation de ces photographies dans le logiciel informatique, qui fournit l’état thermique de l’objet affiché sous la forme de différentes couleurs pour différentes températures. La dernière étape consiste à compiler un rapport cohérent sur l’inspection pour lire facilement les données des thermographes.

Éléments à prendre en compte lors de l’inspection

Une inspection thermographique n’est réussie que lorsque le mécanisme électrique fonctionne à pleine capacité ou est entièrement fonctionnel. Pour trouver la quantité de charge exacte et le débit de courant, le thermographe doit maintenir le système électrique sous tension.

Une fois l’inspection initiale terminée, le thermographe concerné, accompagné d’un électricien, doit ouvrir les tableaux de distribution, les circuits, le câblage et le fusible. L’imagerie précise n’est possible que lorsque le thermographe obtient un accès complet à l’ensemble des installations électriques. Les thermographes tiennent compte de divers facteurs pour des études précises, tels que l’éclairage, la mise au point, la résolution et le contraste.

Ajouter un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués

error: Content is protected !!